Page d'archive 4

Mildred Pierce

J’ai fini de voir cette série hier au soir, elle a 5 épisodes  et j’avoue à part le premier épisode c’est assez nul, genre téléfilm de l’après midi sur la 6, c’est dire ! lol ! J’ai poursuivi parce que j’aime Kate Winslet, mis à part elle, ça ne vaut pas vraiment le coup, sauf si on aime le genre « mélo/cucu » ! En plus j’avais comme l’impression d’avoir déjà vu cette série ! Peut-être un dimanche aprem après une semaine de jardinage intensif ou une cousinade pendant les vacances at home, un besoin de repos donc avec endormissement au milieu sous la couette ! lol !

The 7.39

Mini série de 2 épisodes avec l’acteur David Morrissey (Le gouverneur dans WD) et Olivia Colman (Ellie Miller dans Broadchurch), j’ai aimé, c’est charmant ! L’actrice et chanteuse sheridan smith est aussi très bien dans cette série !

Carl Matthews et Sally Thorn ont des vies empreintes de routine. Tous les jours, ils prennent le train de 7h39 et voient les mêmes visages dépressifs de tous ces anonymes qui se rendent sur leur lieu de travail. Un jour, Carl et Sally s’affrontent pour un siège et commencent à discuter, ce qui va bouleverser leur train-train quotidien.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Romance-de-gare

Mildred Pierce

Série commencée hier au soir, d’abord parce que j’aime l’actrice Kate Winslet, j’aime en général tous ses films, mis à part Titanic, lol ! Le premier épisode est très bien, j’accroche !

L’écrivain américain James M. Cain, (Le facteur sonne toujours deux foisAssurance sur la mort), publie en 1941 un roman intitulé Mildred Pierce. Il y raconte l’histoire d’une mère au foyer de la classe moyenne luttant, dans le Los Angeles des années 30, pour préserver le rang social de sa famille. Le contexte historique est celui de la Grande Dépression, dans laquelle s’embourbe Herbert Hoover avant que Franklin Roosevelt ne commence à reprendre les choses en main avec son New Deal à partir de 1933. C’est cette même année qu’est enfin abrogée la loi sur la Prohibition, dynamisant les affaires des restaurants « respectables » comme celui que monte Mildred Pierce.

Mildred Pierce est une femme indépendante avant l’heure. Sans pour autant être féministe, car elle ne revendique d’autre droit au bonheur que le sien. Mariée à 16 ans, mère au foyer de deux filles de 7 et 11 ans, n’ayant jamais appris de métier, elle finit pourtant par expulser du domicile conjugal son mari adultère, sans emploi depuis l’écroulement du marché immobilier. Et tant pis si les enfants ont du mal à comprendre que papa ne dorme plus à la maison… (Le Monde)

Mildred_pierce_poster

Image de prévisualisation YouTube

The Fall

Bonne série, j’ai fini la saison 1 et je vais commencer la saison 2. Pas très gai comme série, plutôt réaliste, mais accrocheuse et bien faite. Bizarrement c’est le meurtrier  (l’acteur aussi ! lol !)qui est le plus attachant, l’enquêtrice est très froide, ne semblant pas ressentir beaucoup d’émotions au fait des actes horribles auxquels elle est confrontée, l’actrice est bien dans ce rôle froid et « non émotionnel », est-ce voulu  ou est-ce l’actrice ?  j’ai tendance à penser que c’est l’actrice que je n’aime pas trop, elle n’est pas très attachante pour le moment, mais elle est bien dans son rôle, même si j’ai une préférence pour les rôles très « émotifs » et « réactifs » ( Carrie Mathison dans Homeland, Rick Grimes dans WD et même P et E Jennings dans The Americans ou l’on sent qu’ils sont touchés par toutes les exactions qu’ils commettent). Souvent les choses changent au fil des épisodes en ce qui concerne mon ressenti sur les acteurs, surtout si la série est bonne et elle l’est.

Les investigations de la police nord irlandaise sur une série de meurtres n’avancent pas, la détective et commissaire de police, Stella Gibson, est envoyée à Belfast pour suivre l’affaire de plus près. En parallèle de l’enquête, le meurtrier, un père de famille qui semble irréprochable du nom de Paul Spector, continue ses crimes au nez et à la barbe des forces de l’ordre…

B1CqWvcCIAQoDAo.jpg-large

Image de prévisualisation YouTube

Big Eyes – Tim Burton

Le nouveau film de Tim Burton raconte une histoire vraie,  l’histoire de Walter Keane, un peintre qui connut  dans les années 50 et 60 avec ses posters représentant des enfants aux yeux immenses un succès véritable.  Seulement, au début des années 80, son épouse Margaret lui intenta un procès, qu’elle gagna, preuve à l’appui, c’était elle l’auteur des tableaux , son mari avait donc usurpé son identité artistique pendant près de trente ans et n’était pas du tout peintre.

Le film suggère subtilement que, sans la personnalité charismatique de Keane,  les dessins de sa femme Margaret n’auraient pas remporté un tel succès… On peut reconnaître à Walter Keane un véritable talent de vendeur, dommage en fait qu’il fut coupler avec une personnalité mythomane en quête de succès et de pouvoir, avec un énorme égo ! Le couple aurait pu fonctionner bien autrement, W Keane s’occupant de la promotion et de la vente des oeuvres de son épouse, je n’éprouve aucune tendresse pour lui au final mais beaucoup de pitié pour Margaret qui a dû en souffrir énormément.

L’histoire est vraiment intéressante, j’en avais un vague souvenir, mais comme je n’aimais pas trop ce genre de dessins, genre Poulbot, je ne connaissais que les affiches, je ne m’y suis pas vraiment intéressée à l’époque, c’est un peu dommage car après avoir été faire un tour sur le net pour voir les oeuvres de Margaret , j’aime assez les tableaux de cette artiste. Le film est bon, j’aime l’acteur  Christoph Waltz,  mais je suis aussi  une inconditionnelle de Tim Burton, j’ai aimé ! Clin d’oeil de T Burton on aperçoit la vraie Margaret dans le film assise sur un banc dans une scène du film.

Capture-decran-2015-03-17-a-11Exclusive-Tim-Burton-Margaret-Keane-Gush-Over-Amy-Adams-Big-Eyes 1abdda84-9047-413c-93e0-53b70cb95c90-620x372 096747Image de prévisualisation YouTube

Lana Del Rey chante  deux titres inédits pour la BO du film.

Lana-Del-Rey-Big-Eyes-Burton-AdamsImage de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

Le génie créatif de Jean Paul Gaultier

A voir sur Arte, « Jean Paul Gaultier travaille »,  en ce moment en replay. Lui,  je l’adore depuis toujours, ce docu montre bien le cheminement créatif de son esprit. Ce cheminement m’est familier même si je ne crée plus vraiment rien aujourd’hui, c’est partir d’une forme, d’un matériau, d’un objet, d’une image, d’un tissu, d’une photo, de films, d’idées etc… et transformer,  mélanger,  faire évoluer tout ça vers autre chose, et cela sans limites, sans contraintes dans une succession d’évolutions et de transformations infinies. C’est le processus créatif que je connais en tout cas et que j’ai en moi naturellement depuis l’enfance. Après il y a le talent que l’on a ou pas… et la volonté d’affirmer tout ça ! lol !

http://www.arte.tv/guide/fr/056784-000/jean-paul-gaultier-travaille

Image de prévisualisation YouTube

159889_image_62849-crop 1300782-bande-annonce-du-documentaire-jean-580x0-2 TVGE5106-1428505033127

Même Google m’a souhaité mon anniversaire…

ça fait un peu peur non ? C’est le fait d’avoir un compte Google, je ne peux pas dire que j’apprécie ça, non, mais je suis responsable de la chose, j’ai du donner ma date de naissance, la bonne ou tout du moins le jour et le mois, bref voilà ce que ça a donné le jour dit….

1

Landmark

Voici encore quelques screenshots de mon jeu, dont la salle « atelier » ou je m’amuse à créer des formes ! Le sol or/obsidienne en forme de losanges ajoutés les uns aux autres rend vraiment bien, les colonnes d’eau aussi, toutes ces formes sont crées à partir de voxels comme je l’avais mentionné précédemment. Mais les nouvelles de ce jeu en version Béta ne sont pas très bonnes, j’espère que tout le travail effectué par les créateurs du jeu ne va pas péricliter et que le jeu finira par sortir, car il est vraiment excellent.

55111111 55111111111 5511111111111 5511111111111111 551111111111111111 55111111111111111111 551111111111111111111 5511111111111111111111 55111111111111111111111111111 5511111111111111111111111111111

Game of Thrones Saison 5 – Bonheur is coming !

C’est reparti ! yes !

Vais-je attendre pour commencer à les regarder ? je ne le pense pas ! lol !

Il aurait été bien de revoir toutes les saisons avant, histoire de se remettre dans le bain, mais bon ! Lol !

game-of-thrones-saison-3158360-jpg_2809984_652x284

Image de prévisualisation YouTube
123456...237

Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

juin 2017
L Ma Me J V S D
« mai    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur