Archives pour la catégorie Portraits

Diana Vreeland : l’oeil doit vagabonder

Excellent documentaire sur Arte hier au soir  sur cette femme d’exception qu’était Diana Vreeland.

http://www.tv-replay.fr/redirection/28-09-14/diana-vreeland-l-oeil-doit-vagabonder-arte-10895693.html

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Le jour d’avant – Séries documentaires sur Arte

Trés bonnes séries documentaires qui repasse de temps en temps sur Arte de  Loïc Prigent. Il  a suivi dans les heures qui précèdent un défilé de couture les stylistes  Sonia Rykiel, Jean Paul Gaultier , mais aussi de jeunes créateurs comme Proenza Schouler à New York, ou encore la maison  Fendi dont les collections sont dessinées par Karl Lagerfeld à Paris. Puis la deuxième saison du Jour d’avant  avec deux numéros consacrés à Donatella Versace et Diane von Furstenberg etc…

J’adore, et je n’avais pas vu celui sur Sonia Rykiel, c’est chose faite il est passé le samedi 28 juin 2014 à 22 h 35. Génial ! Je suis une grande fan de Sonia Rykiel depuis toujours, ses créations, son look, son goût immodéré pour le chocolat !

J’ai aussi suivi le Jour d’avant de Lanvin, avec le styliste Alber Elbaz, je n’aime pas trop personnellement ses créations.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Janet Frame – Ecrivain

Après avoir vu hier au soir le film de Jane Campion, Un ange à ma table (tiré du livre auto biographique de Janet Frame), j’ai voulu en savoir plus sur Janet Frame,  tout est dit dans le film, c’est une version biographique de cet écrivain très fidèle.

(Dunedin, 28 août 1924 - Dunedin, 29 janvier 2004) est une femme écrivain néo-zélandaise.

26frame Janet Frame credit: John Money

 

Issue d’une famille ouvrière de cinq enfants, elle se passionne très tôt pour la littérature, qu’elle étudie, et veut devenir poète. Son entourage la pousse à choisir la carrière d’institutrice, métier qu’elle tentera contre son gré d’exercer et finira par abandonner.

Profondément marquée par la mort de deux de ses sœurs par noyade à dix ans d’écart, très introvertie, elle est diagnostiquée schizophrène en 1945. Internée pendant huit ans en hôpital psychiatrique où elle subit quelque deux cents électrochocs, elle réussit tout de même à écrire.

Son premier recueil de nouvelles, Le Lagon et autres histoires, est publié en 1951 alors qu’elle est toujours à l’hôpital. Le prix littéraire qu’elle reçoit la sauve de justesse : sa lobotomie était programmée. Libre, elle apprendra plus tard, en subissant de nouveaux examens en Angleterre, qu’elle n’a finalement jamais souffert de schizophrénie.

Encouragée par son ami l’écrivain Frank Sargeson, elle écrit alors son premier roman, Les Hiboux pleurent vraiment, qui paraît en 1957 (publié une première fois en France en 1984 chez Alinéa sous le titre La Chambre close). Puis elle quitte la Nouvelle-Zélande pendant sept ans et visite l’Europe. Elle vit à Ibiza et à Londres, où elle apprend la vérité sur son état mental. Le médecin qu’elle rencontre l’encourage à son tour à écrire : ce sera le très impressionnant Visages noyés, paru en 1961, roman qui précipite le lecteur au cœur de l’univers psychiatrique.

De retour en Nouvelle-Zélande en 1963, et après la rédaction de plusieurs romans dans les années 1960 et 1970, Janet Frame entreprend d’écrire son autobiographie, Un ange à ma table. Celle-ci recouvre trois volets : Ma terre mon îleUn été à Willowglen (paru pour la première fois en France sous le titre Parmi les buissons de matagouri) et Le Messager. En 1990, Jane Campion adaptera Un ange à ma table au cinéma, ce qui contribuera à faire découvrir son œuvre dans le monde entier.

Janet Frame, si l’on excepte plusieurs séjours en Grande-Bretagne et aux États-Unis, passe le reste de sa vie en Nouvelle-Zélande (certains disent « en recluse », tant la discrétion de celle qui a été de nombreuses fois honorée dans son pays est grande). Son œuvre compte onze romans, cinq recueils de nouvelles, un recueil de poèmes et un livre pour enfants. Son dernier ouvrage, The Carpathians (en), (inédit en France, comme beaucoup de ses romans) est paru en 1988.

Pressentie deux fois pour le prix Nobel de littérature, dont la dernière en 2003, Janet Frame est morte d’une leucémie à Dunedin le 29 janvier 2004. (Wikipédia)

janet-frame-1

 

Agnes de ci de là Varda

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xn715z

Sur Arte toujours, Agnés Varda,  je l’adore…  je l’aime…  je l’écouterai des heures…

http://www.arte.tv/fr/Programmes-a-la-semaine/244,broadcastingNum=1344520,day=7,week=51,year=2011.html

 

 

 

Temple Grandin

Sur Arte hier au soir, la vie romancée de Temple Grandin, autiste, nous ouvre « les portes » d’un autre monde, d’une autre manière de penser, plus intelligente, plus « humaine ».  

Image de prévisualisation YouTube

 

Jean Claude Ameisen – La Sculpture du Vivant

Nous sommes chacun une nébuleuse vivante, un peuple hétérogène de milliards de cellules, dont les interactions engendrent notre corps et notre esprit. Aujourd’hui, nous savons que toutes ces cellules ont le pouvoir de s’autodétruire en quelques heures. Et leur survie dépend, jour après jour, de leur capacité à percevoir les signaux qui empêchent leur suicide. Cette fragilité même, et l’interdépendance qu’elle fait naître, est source d’une formidable puissance, permettant à notre corps de se reconstruire en permanence. A l’image ancienne de la mort comme une faucheuse brutale se surimpose une image radicalement nouvelle, celle d’un sculpteur au cœur du vivant, faisant émerger sa forme et sa complexité.

Son site sur son livre “La Sculpture du vivant”

http://lasculptureduvivant.free.fr/

Et sur Youtube…

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

L’élégance de Wenda

L'élégance de Wenda  dans Portraits pw_13510

Wenda Parkinson (1923 – 1987) était mannequin, romancière, la muse et  la femme du photographe Norman Parkinson.

Juste… joli !

Image de prévisualisation YouTube

Jane Burden Morris

Jane Burden Morris dans Portraits 63090710

Modèle favori de  William Morris  qu’elle épousa en 1859. Très pauvre et sans éducation elle était destinée à devenir servante comme sa mère. Elle pris des cours, étudia le latin, le français, devint une bonne pianiste, fréquenta beaucoup les bibliothèques et réussit à sortir de sa condition jusqu’à devenir quelqu’un d’extrêmement raffiné et cultivé. Elle fut l’une des Muses  des Préraphaëlites. 

12345

Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

novembre 2017
L Ma Me J V S D
« mai    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur