Archives pour la catégorie Lectures Kindle



L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage – Haruki Murakami

Au format Kindle, j’aime trop lire sur mon ipad ou sur mon portable, probablement je le prendrai après sur papier, parce que je les ai tous et qu’on n’abandonne pas comme ça une collection ! lol !

98684661

 

Depuis le mois de juillet de sa deuxième année d’université jusqu’au mois de janvier de l’année suivante, Tsukuru Tazaki vécut en pensant presque exclusivement à la mort.

À Nagoya, ils étaient cinq amis inséparables. L’un, Akamatsu, était surnommé Rouge ; Ômi était Bleu , Shirane était Blanche et Kurono, Noire. Tsukuru Tazaki, lui, était sans couleur.

Tsukuru est parti à Tokyo pour ses études ; les autres sont restés.
Un jour, ils lui ont signifié qu’ils ne voulaient plus jamais le voir. Sans aucune explication. Lui-même n’en a pas cherché.

Pendant seize ans, Tsukuru a vécu comme Jonas dans le ventre de la baleine, comme un mort qui n’aurait pas encore compris qu’il était mort.

Il est devenu architecte, il dessine des gares.

Et puis Sara est entrée dans sa vie. Tsukuru l’intrigue mais elle le sent hors d’atteinte, comme séparé du monde par une frontière invisible.

Vivre sans amour n’est pas vivre. Alors, Tsukuru Tazaki va entamer son pèlerinage. À Nagoya. Et en Finlande. Pour confronter le passé et tenter de comprendre ce qui a brisé le cercle. (Babelio)

En finir avec Eddy Bellegueule sur Kindle

Un livre acheté sur Kindle sous le coup d’une impulsion après avoir écouté une émission sur France Culture lors de mes nombreux petits trajets en voiture, car c’est uniquement là que j’écoute la radio !  Bref, l’auteur Edouard Louis, 20 ans,   est parti de son village en Picardie et a passé un bac général option théâtre,  aujourd’hui  il étudie la sociologie à l’Ecole Normale Supérieure. Sur France Culture, il parle bien.

Dans le roman le personnage Eddy Bellegueule, c’est certainement un peu/beaucoup, auto biographique, vit dans un milieu social  sordide, homophobe, violent, grossier, inculte et bien sûr extrêmement pauvre,  hors Eddy est homosexuel, différent, il raconte alors  un parcours lourd et difficile pour se sortir de cette vie qui lui est promise comme une malédiction, où il n’a pas sa place, ou il fait semblant d’être ce qu’il n’est pas pour être accepté ou tout du moins pour ne pas être totalement exclu, rejeté, moqué et brutalisé.

Mais… je n’ai pas aimé du tout ce livre, très « cliché »par moment, voir simpliste, où n’est décrit que les aspects négatifs et racoleurs d’une vie à laquelle on a du mal à croire au 21ème siècle, en quel siècle sommes nous là ? par moment on a l’impression que ce jeune homme nous  parle des années 1900 ! Les descriptions sont sommaires, sans fantaisies ni talent, le texte est très linéaire du début à la fin, enfin je trouve, bref c’est un récit qui ne présente pas grand intérêt en somme, j’ai même du mal à y croire en tant que récit descriptif d’une certaine société non évoluée, la description qui en est faite est beaucoup trop simple pour moi.  Comme quoi on ne devrait pas toujours céder à ses impulsions ! lol !

Mais si je suis certainement trop dure avec ce jeune écrivain, je ne veux pas non plus le décourager, juste l’encourager à aller voir un peu plus loin que ce genre de récit, à approfondir son écriture en y mettant plus de sentiments, les siens. En évitant de faire un récit juste racoleur, même si c’est certainement un bon chemin pour devenir vite célèbre !

Ici l’émission sur France Culture…

 

http://www.franceculture.fr/emission-l-invite-des-matins-edouard-louis-ecrivain-auteur-de-en-finir-avec-eddy-bellegueule-2014-01

Emile Zola sur Kindle…

Emile Zola, oui, que je suis en train de relire, ou plutôt que je lis car à part les Rougon Macquart, Germinal, Thérèse Raquin, l’article de l’aurore « j’accuse » , Nana et la bête humaine, je ne l’ai guère  lu et tout ceci au lycée, donc ça date et j’avoue j’en garde un souvenir très ennuyeux, mais comme beaucoup de livres imposés à l’école puisque j’étais très « allergique » au système scolaire et de par ce fait très en opposition avec tout ce que l’on m’imposait.  J’ai gardé d’ailleurs ce trait de caractère très « adolescent »  même à mon âge très avancé ! lol !

Donc je disais que j’étais en pleine relecture de Zola et d’autres auteurs, mais surtout de  Zola pour l’instant grâce à mon Ipad et aux oeuvres passées dans le domaine publique et mises à disposition gratuitement sur L’appli Kindle. C’était assez improbable pour moi de lire du Zola, tellement improbable que j’ai hésité à m’y mettre.

J’ai donc lu, Pour une nuit d’amour et j’ai commencé  Nouveaux contes à Ninon. Je vais poursuivre par Paris et l’Assomoir. J’avoue j’ai bien aimé Pour une nuit d’amour. Lire sur L’Ipad c’est plus rapide je trouve, mais ça me laisse  la sensation de ne pas avoir vraiment  lu le livre, comme si le fait de ne pas le posséder matériellement me dépossédait du texte. Certainement pour moi, les livres sont des objets  que j’aime collectionner et posséder.

Zola Pour une nuit d'amour Folio

C_Contes-a-Ninon-suivi-de-Nouveaux-contes-a-Ninon_2938

 

12

Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

avril 2020
L Ma Me J V S D
« mai    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur