Archives pour la catégorie Cinéma



La fille de Ryan – David Lean

Sur Arte hier au soir, film que j’avais déjà vu plusieurs fois, film du metteur en scène de Lawrence d’Arabie, film qui est à la fois sublime et agaçant, film que je peux aimer et ne pas aimer mais que je regarde toujours avec intérêt et plaisir au final. Les images sont magnifiques mais aucun des personnages ne m’attire particulièrement, bizarrement ce film me séduit sans me passionner et pourtant il est très beau et il me donne toujours l’envie de le revoir. Certaines scènes de plages n’ont pas été tournées en Irlande et le village est fictif, c’est dommage mais en même temps cela reste une oeuvre imaginaire née dans l’esprit de son auteur et c’est ce qui lui confère un charme si particulier.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

CHARLOTTE RAMPLING Un autoportrait à travers les autres

Hier au soir sur Arte.

Au milieu d’un shooting, Charlotte Rampling passe derrière l’objectif pour immortaliser le photographe Peter Lindbergh. Beau joueur, l’arroseur arrosé prend la pause tout en poursuivant leur conversation sur le thème de la mise à nu, cette mise en danger volontaire qu’affectionne la comédienne : “C’est le moteur des meilleures expériences : affronter ses peurs.” Elle retrouve ensuite l’écrivain Paul Auster sur un bateau pour évoquer le temps qui passe. Lady Charlotte, comme il l’appelle affectueusement, se remémore sa rencontre avec Luchino Visconti, qui lui a appris, sur le tournage des Damnés, que l’âme n’a pas d’âge. Puis vient le temps de disserter sur l’amour, cette bienheureuse “solitude en compagnie de l’autre”, avec la philosophe Cynthia Fleury et sa mère Joy…

Kaléidoscope

Dans le premier plan du film, face caméra, Charlotte Rampling retire ses lunettes de soleil et plante ses yeux clairs dans les vôtres. Près de cinquante ans après ses débuts, les paupières sont plus lourdes mais le pouvoir hypnotique reste le même. La réalisatrice allemande Angelina Maccarone, qui a eu la brillante initiative de s’affranchir des codes du portrait en rejetant toute chronologie et en jouant avec la frontière entre mise en scène et vérité documentaire, propose ici de passer de l’autre côté du miroir pour contempler la vie à travers les yeux de l’actrice.

charlotte-rampling

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Ce soir sur Ciné + Star, l’homme qui venait d’ailleurs…

A ne pas manquer pour les Fans de David Bowie , inutile de dire que j’adore ce film, n’en déplaise aux critiques de Télérama !

23 novembre 2012 – 20h45

Grande-Bretagne – 1976 – 2h00

Réalisateur : Nicolas Roeg

Avec David Bowie, Rip Torn, Candy Clark, Buck Henry, Bernie Casey, Jackson D Kane, Rick Riccardo, Tony Mascia

Célèbre avocat américain spécialisé dans la protection des brevets d’invention, Farnsworth reçoit la visite de Newton, un mystérieux jeune homme. Farnsworth comprend rapidement que celui-ci est doué de pouvoirs extraordinaires et d’une intelligence peu commune. L’avocat accepte de travailler pour lui et, ensemble, ils bâtissent un véritable empire financier. Newton décide alors de dévoiler sa véritable identité à deux amis : il est venu d’une autre planète, bien plus avancée que la Terre en matière de technologie, pour trouver des solutions à la sécheresse qui menace de détruire les siens. L’extraterrestre se lie avec Mary-Lou, femme de chambre dans un hôtel. Il fait construire une maison et s’y installe avec elle…

Ce soir sur Ciné + Star, l'homme qui venait d'ailleurs... dans Cinéma

The Magical Mystery Tour – Arte

C’est ici …

http://videos.arte.tv/fr/videos/the-magical-mystery-tour–7006362.html

L’Apollonide – Souvenirs de la maison close

J’avais vu ce film il y a quelques temps déjà et je l’ai revu par hasard, j’aime beaucoup, très joli film !

 

À l’aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d’une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s’organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs… Du monde extérieur, on ne sait rien. La maison est close.(AlloCiné)

L'Apollonide - Souvenirs de la maison close dans Cinéma 19729056

Image de prévisualisation YouTube

In another country – Hong Sang-soo

Dans un pays qui n’est pas le sien, une femme qui n’est à la fois ni tout à fait la même ni tout à fait une autre, a rencontré, rencontre et rencontrera au même endroit les mêmes personnes qui lui feront vivre à chaque fois une expérience inédite. (AlloCiné)

Peindre ou faire l’amour – Arnaud et Jean Marie Larrieu

Mariés depuis longtemps, William et Madeleine vivent en ville au pied des montagnes. Après le départ de leur fille unique, ils n’ont plus à s’occuper que d’eux-mêmes.
Peintre, Madeleine prend un jour pour modèle une vieille maison située sur les collines environnantes. Elle rencontre alors Adam, homme fin, cultivé et aveugle, qui habite à proximité en compagnie de la jeune Eva. Adam lui fait visiter la demeure et lui apprend que celle-ci est à vendre. Enthousiastes, William et Madeleine décident de l’acheter.
Très heureux dans leur nouvelle habitation, William et Madeleine font plus ample connaissance avec leurs jeunes voisins. Le jour où la maison de ceux-ci brûle, ils se proposent de les héberger.

Image de prévisualisation YouTube

Smoking, no smoking ?

Image de prévisualisation YouTube

Je ne me souvenais pas de  cette bande annonce ! lol !

My Favorite Things – Do Re Mi Fa – Julie Andrews

Un petit retour à l’enfance !

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube
12345...20

Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

juillet 2020
L Ma Me J V S D
« mai    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur