Archives pour la catégorie Cinéma

Wild – Jean-Marc Vallée

Vu hier au soir, bon film ! Très bien joué par l’actrice Reese Witherspoon.

Au début j’ai cru que cela allait être un peu comme le film « Into the Wild » mais version  féminine, c’est un peu ça quand même oui, sauf que l’héroïne n’a pas tout abandonné pour essayer de vivre complètement dans la nature, elle fait seule une randonnée sur une route de 1500/1700 km sur le Pacific Crest Trail, c’est un sentier de grande randonnée et d’équitation de l’ouest des États-Unis. Ce film est  adapté du roman de Cheryl Strayed du même nom, sorti en français et est je pense largement autobiographique comme les photos en fin de générique le laisse supposer, ce qui en général m’intéresse bien plus qu’une simple fiction. L’auteur Cheryl Strayed est un écrivain reconnu au USA. Mais  il y a peu d’infos sur elle sur le net en français.

201205-orig-cheryl-strayed-5-reasons-949x534C’est un parcours, une quête de soi après des errances suite au deuil précoce d’une mère aimée. Très bon film donc, j’ai beaucoup aimé.

Wild2014Poster

Image de prévisualisation YouTube

strayed1-690x450 2013-03-01-OregonborderAug95395125-f9a29688-a2c0-11e4-8873-f66c4a6259b9cheryl-strayed-3-435201205-orig-cheryl-strayed-949x534

Big Eyes – Tim Burton

Le nouveau film de Tim Burton raconte une histoire vraie,  l’histoire de Walter Keane, un peintre qui connut  dans les années 50 et 60 avec ses posters représentant des enfants aux yeux immenses un succès véritable.  Seulement, au début des années 80, son épouse Margaret lui intenta un procès, qu’elle gagna, preuve à l’appui, c’était elle l’auteur des tableaux , son mari avait donc usurpé son identité artistique pendant près de trente ans et n’était pas du tout peintre.

Le film suggère subtilement que, sans la personnalité charismatique de Keane,  les dessins de sa femme Margaret n’auraient pas remporté un tel succès… On peut reconnaître à Walter Keane un véritable talent de vendeur, dommage en fait qu’il fut coupler avec une personnalité mythomane en quête de succès et de pouvoir, avec un énorme égo ! Le couple aurait pu fonctionner bien autrement, W Keane s’occupant de la promotion et de la vente des oeuvres de son épouse, je n’éprouve aucune tendresse pour lui au final mais beaucoup de pitié pour Margaret qui a dû en souffrir énormément.

L’histoire est vraiment intéressante, j’en avais un vague souvenir, mais comme je n’aimais pas trop ce genre de dessins, genre Poulbot, je ne connaissais que les affiches, je ne m’y suis pas vraiment intéressée à l’époque, c’est un peu dommage car après avoir été faire un tour sur le net pour voir les oeuvres de Margaret , j’aime assez les tableaux de cette artiste. Le film est bon, j’aime l’acteur  Christoph Waltz,  mais je suis aussi  une inconditionnelle de Tim Burton, j’ai aimé ! Clin d’oeil de T Burton on aperçoit la vraie Margaret dans le film assise sur un banc dans une scène du film.

Capture-decran-2015-03-17-a-11Exclusive-Tim-Burton-Margaret-Keane-Gush-Over-Amy-Adams-Big-Eyes 1abdda84-9047-413c-93e0-53b70cb95c90-620x372 096747Image de prévisualisation YouTube

Lana Del Rey chante  deux titres inédits pour la BO du film.

Lana-Del-Rey-Big-Eyes-Burton-AdamsImage de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

Birdman – Alejandro González Iñárritu

Vu cette semaine, je n’ai pas accroché du tout, la mise en scène, les plans tournés sans coupure, la musique qui va avec, l’histoire en elle même de ce personnage schizophrène ne me dérange pas, mais c’est vraiment la mise en scène que je n’aime pas, qui donne un rythme assez esthétique,  mais ça ne correspond pas à ma sensibilité. Je n’ai pas aimé en somme. Rien à dire de plus en fait. Je crois surtout que c’est un film que l’on peut aimer ou pas du tout aimer. C’est un  film certainement  intéressant, mais il me donne la nausée, de par son rythme je pense, un certain dégoût s’en suit, c’est peut-être le but recherché, déranger les habitudes et installer quelque chose qui ressemblerait à ce que vit intérieurement le personnage principal.

511837.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

À l’époque où il incarnait un célèbre super-héros, Riggan Thomson était mondialement connu. Mais de cette célébrité il ne reste plus grand-chose, et il tente aujourd’hui de monter une pièce de théâtre à Broadway dans l’espoir de renouer avec sa gloire perdue. Durant les quelques jours qui précèdent la première, il va devoir tout affronter : sa famille et ses proches, son passé, ses rêves et son ego…
S’il s’en sort, le rideau a une chance de s’ouvrir…

Matthew Rhyss

Comme je le fais souvent avec les acteurs que j’aime, j’ai un peu exploré la filmographie de cet acteur découvert avec la série The Americans. J’ai donc vu le film The Edge of Love et « cerise sur le gâteau » Cillian Murphy joue le second rôle masculin, de quoi me donner encore plus envie de voir ce film. Hélas je n’ai pas aimé, déjà je n’aime pas beaucoup l’actrice Keira Knightley, que j’ai toléré à peu près dans le rôle d’Elisabeth Bennet pour le film Orgueils et Préjugés, on va finir par croire que j’ai un problème avec les actrices, mais non pas du tout, lol ! , je crois que je n’aime pas sa manière de jouer, elle sourit trop, je ne sais pas si c’est cela mais je n’arrive pas à y croire, c’est une actrice « Walt disney » pour moi, pour les enfants en somme, il en faut, lol !

Bref c’est un film   »léger » dans sa conception, poutant j’aime le thème, les poèmes de Dylan Thomas, la période historique et surtout les 2 acteurs principaux. Matthew Rhyss sauve un peu le film mais Cillian Murphy n’est pas au top dans ce rôle, il fait carrément benêt. Bref c’est un film pour ados, il en faut aussi ! lol !

Quad

 

 

the_edge_of_love01 the_edge_of_love03 the_edge_of_love09

Ensuite je suis passée à une série, Death Comes to Pemberley, je n’ai vu que le premier épisode pour l’instant. C’est une adaptation d’un roman de P.D. James, écrivain que je connais peu, j’ai dû lire l’un de ses romans, mais pas plus. Ce roman Death Comes to Pemberley  est un Roman policier historique dont l’intrigue reprend les personnages et le contexte d’ Orgueil et Préjugés de Jane Austen. Autant dire que cette « reprise » n’a rien pour me séduire, j’adore le roman Orgueil et préjugés et les livres de Jane Austen, j’aime beaucoup moins ce genre de reprises littéraires. En fait ça me gène que cette histoire soit une reprise et non pas un « original » de l’auteur. Cependant j’ai eu le plaisir d’y retrouver l’actrice Anna Maxwell Martin que j’avais remarqué dans Enquêtes codées et que j’aime bien, elle joue le rôle d’Elisabeth Bennet.  Les décors sont superbes comme souvent dans les séries britanniques , on y retrouve un peu l’ambiance de Downton Abbey. Bon, je vais quand même  poursuivre, Matthew Rhyss joue le rôle de Darcy, of course !

death_comes_to_pemberly_600 death-comes-to-pemberley-hires

Image de prévisualisation YouTube

 

Le Grand Cahier – Anos Szasz

Pendant la Seconde Guerre mondiale, des jumeaux sont envoyés à la campagne, chez leur grand-mère. Dans un pays dévasté, confrontés au froid, à la faim et à la cruauté humaine, ils ont pour seul refuge un grand cahier, dans lequel ils décrivent leur quotidien.

Vu il y a quelques temps déjà, c’est un film  intéressant,  dérangeant avec quelque chose d’artificiel, on n’y croit pas mais ça n’est pas  grave, c’est le style du film qui est tout à fait particulier et presque fascinant, le fait qu’ils soient des jumeaux donne aussi un aspect étrange à ce film. J’ai aimé  !

458902.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Image de prévisualisation YouTube

Vu en vrac, quelques films…

imagestreamashx1 (1)

Venice, héberge son vieux hippie de père, venu à Sydney pour donner une série de cours et passer du temps auprès d’elle.  Venice tente de revenir sur son enfance qui lui pèse, recoller les morceaux  de sa vie auprès de ce père qu’elle connait peu. Les personnages sont  attachants. J’ai aimé !

images (1)

Chaque année, durant 12 ans, le réalisateur Richard Linklater a réuni les mêmes comédiens pour un film unique sur la famille et le temps qui passe. On y suit le jeune Mason de l’âge de six ans jusqu’ à sa majorité, vivant avec sa sœur et sa mère, séparée de son père. Les déménagements, les amis, les rentrées des classes, les premiers émois, les petits riens et les grandes décisions qui rythment sa jeunesse et le préparent à devenir adulte…

J’ai bien aimé aussi. Le concept est intéressant. J’aime bien l’actrice Patricia Arquette.

2d9113335bc920645822df4c88526d90

Alex est expert dans un domaine peu ordinaire : il est briseur de couples professionnel. Usant de son charme, il peut transformer n’importe quel petit ami en ex. Avec sa soeur Mélanie et son beau-frère Marc, il gère une petite entreprise chargée de venir en aide aux femmes malheureuses dans leur couple. Un jour, il est amené à s’occuper de la jolie Juliette, une riche héritière qui file le parfait amour avec Jonathan, un Anglais avec qui elle doit prochainement se marier. Alex refuse tout d’abord cette mission car il s’est donné comme mot d’ordre de ne pas s’en prendre aux femmes comblées. Mais des soucis financiers vont l’amener à revenir sur ses principes…

Je ne suis pas spécialement fan de Romain Duris, je savais qu’Andrew Lincoln y jouait un petit rôle, j’aime bien Vanessa Paradis, et en fait ce film est charmant, agréable, même si je n’aurais pas fait cette fin » happy » là !

140819095903624157

Deux vieux amis vivant à New York, Murray qui est libraire et Fioravante qui est lui fleuriste, ont de très gros soucis d’argent. Murray trouve alors une idée, il décide de devenir mac… mais le mac de Fioravante. Celui-ci, après avoir trouver l’idée totalement stupide et après avoir refusé, se laisse finalement convaincre, il accepte de devenir gigolo.

Woody Allen oblige, mais ça n’est pas un film de lui, il est juste acteur, c’est  mimi, pas transcendant, légèrement ennuyeux, mais tout à fait regardable, Vanessa Paradis y tient aussi un rôle !

philomena

En Irlande en 1952. Philomena Lee, encore adolescente, tombe enceinte. Rejetée par sa famille, elle est envoyée au couvent de Roscrea. En compensation des soins prodigués par les religieuses avant et pendant la naissance, elle travaille à la blanchisserie, et n’est autorisée à voir son fils, Anthony, qu’une heure par jour. À l’âge de trois ans, il lui est arraché pour être adopté par des Américains. Pendant des années, Philomena essaiera de le retrouver.
Quand, cinquante ans plus tard, elle rencontre Martin Sixmith, journaliste désabusé, elle lui raconte son histoire, et ce dernier la persuade de l’accompagner aux Etats-Unis à la recherche d’Anthony.

Pas mal, c’est tiré d’une histoire vraie.

376949.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Un garçon de 12 ans, dont les parents viennent de divorcer, reste seul toute la journée. Il se lie alors d’amitié avec son voisin, un retraité décadent, hédoniste et misanthrope dont la vie ne tourne qu’autour de l’alcool, du jeu et des prostituées.

J’adore Bill Murray, mais là je n’ai pas aimé du tout son rôle, ni le film c’est très surfait, scénario vu et revu, sans sensibilité, intérêt, très très mauvais film que je n’ai même pas terminé, trop déçue !

573252.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

En 1940, Alan Turing, mathématicien, cryptologue, est chargé par le gouvernement Britannique de percer le secret de la célèbre machine de cryptage allemande Enigma, réputée inviolable.

Tiré aussi d’une histoire vraie que je connaissais, ce qui m’a attiré, mais je n’ai pas aimé du tout, c’est du  film américain commercial type, avec une approche grossière, je ne suis pas non plus très fan de l’acteur Benedict Cumberbatch que je ne trouve pas si bon que ça, ou plutôt qui a un jeu d’acteur un peu mou et pas très intelligent, mis à part dans la série sherlock Holmes où il était pas mal.

 

 

La vénus à la fourrure – Polanski

Seul dans un théâtre parisien après une journée passée à auditionner des comédiennes pour la pièce qu’il s’apprête à mettre en scène, Thomas se lamente au téléphone sur la piètre performance des candidates. Pas une n’a l’envergure requise pour tenir le rôle principal et il se prépare à partir lorsque Vanda surgit, véritable tourbillon d’énergie aussi débridée que délurée. Vanda incarne tout ce que Thomas déteste. Elle est vulgaire, écervelée, et ne reculerait devant rien pour obtenir le rôle. Mais un peu contraint et forcé, Thomas la laisse tenter sa chance et c’est avec stupéfaction qu’il voit Vanda se métamorphoser. Non seulement elle s’est procuré des accessoires et des costumes, mais elle comprend parfaitement le personnage (dont elle porte par ailleurs le prénom) et connaît toutes les répliques par cœur. Alors que l’« audition » se prolonge et redouble d’intensité, l’attraction de Thomas se mue en obsession…

Je ne l’avais pas encore vu, c’est chose faite et j’adore, à revoir encore, Roman Polanski est mon metteur en scène préféré sans conteste !

cinema-venus-fourrure 20541851_20130930175039697

 

Mr Turner – Mike Leigh

Image de prévisualisation YouTube

Paris Texas – Wim Wenders

Revu ce film avant hier avec un grand plaisir !

Image de prévisualisation YouTube
12345...20

Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« mai    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur