• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 17 mars 2015

Archives pour 17 mars, 2015

Dylan Thomas

J’ai lu Portrait de l’artiste en jeune chien de Dylan Thomas dans ma jeunesse , j’avais beaucoup aimé, l’édition était en format Poche, peut-être des années 1972/80, et suite au film The edge of love, que je n’ai pas aimé, Lol ! Cela m’a donné envie de relire ce recueil de nouvelles, mais impossible de mettre la main dessus dans ma biblio, probablement ai je le livre dans un coin caché, ou bien l’ai je perdu, est-il resté chez mes parents ? Je l’ignore et j’ai passé un certain temps à le chercher partout sans succès. Et comme je ne suis pas patiente et que j’avais une véritable envie de relire ce livre, je l’ai commandé sur Amazon chez Points, commencé dans la foulée, j’adore toujours autant et j’ai pris un recueil de poésies de l’auteur dans la même collection, Ce monde est mon partage et celui du démon. Ce volume rassemblant les 2 principaux recueils de Dylan Thomas, les poèmes de 1934 et ceux de 1936.

Et la mort n’aura pas d’empire.

Les morts nus ne feront plus qu’un

avec l’homme dans le vent et la lune d’ouest.

Quand leurs os becquetés seront propres à leur place

ils auront des étoiles au coude et au pied.

Même s’ils deviennent fous, ils seront guéris,

Même s’ils coulent à pic, ils reprendront pied,

Même si les amants se perdent, l’amour ne se perdra pas,

Et la mort n’aura pas d’empire.

La  mort n’aura pas d’empire.

Depuis longtemps couchés dans les dédales de la mer,

Ils ne mourront pas dans les vents,

Se tordant sur des chevalets quand céderont les tendons,

Attachés à une roue, ils ne se briseront pas.

Et les démons unicornes les transperceront,

Fendus de toutes parts, ils ne craqueront pas

Et la mort n’aura pas d’empire.

Les mouettes ne pousseront plus de cris dans leurs oreilles

et les vagues ne se fracasseront plus sur les rives.

où s’ouvraient une fleur peut-être aucune fleur

ne lévera la tête sous les rafales de pluie

même s’ils sont fous et raides comme des rats morts

leurs têtes martèleront les marguerites

s’ouvriront au soleil jusqu’au dernier jour du soleil,

Et la mort n’aura pas d’empire. ( Et  la mort n’aura pas d’empire, 1936)

41TZUTygASL._SY344_BO1,204,203,200_ téléchargement


Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

mars 2015
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur