• Accueil
  • > Cinéma
  • > CHARLOTTE RAMPLING Un autoportrait à travers les autres


CHARLOTTE RAMPLING Un autoportrait à travers les autres

Hier au soir sur Arte.

Au milieu d’un shooting, Charlotte Rampling passe derrière l’objectif pour immortaliser le photographe Peter Lindbergh. Beau joueur, l’arroseur arrosé prend la pause tout en poursuivant leur conversation sur le thème de la mise à nu, cette mise en danger volontaire qu’affectionne la comédienne : “C’est le moteur des meilleures expériences : affronter ses peurs.” Elle retrouve ensuite l’écrivain Paul Auster sur un bateau pour évoquer le temps qui passe. Lady Charlotte, comme il l’appelle affectueusement, se remémore sa rencontre avec Luchino Visconti, qui lui a appris, sur le tournage des Damnés, que l’âme n’a pas d’âge. Puis vient le temps de disserter sur l’amour, cette bienheureuse “solitude en compagnie de l’autre”, avec la philosophe Cynthia Fleury et sa mère Joy…

Kaléidoscope

Dans le premier plan du film, face caméra, Charlotte Rampling retire ses lunettes de soleil et plante ses yeux clairs dans les vôtres. Près de cinquante ans après ses débuts, les paupières sont plus lourdes mais le pouvoir hypnotique reste le même. La réalisatrice allemande Angelina Maccarone, qui a eu la brillante initiative de s’affranchir des codes du portrait en rejetant toute chronologie et en jouant avec la frontière entre mise en scène et vérité documentaire, propose ici de passer de l’autre côté du miroir pour contempler la vie à travers les yeux de l’actrice.

charlotte-rampling

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

0 commentaire à “CHARLOTTE RAMPLING Un autoportrait à travers les autres”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

août 2013
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur