• Accueil
  • > Archives pour décembre 2012

Archives pour décembre 2012

Le prix de la page 112…

Est un véritable prix littéraire qui a été remis par 12 jurés le 12 décembre 2012.

Voici le tout dernier né des grands prix littéraires de l’automne : le prix de la Page 112. Il sera officiellement remis le 12 décembre 2012, par douze jurés – de Grégoire Bouillier à Guillaume Zorgbibe, en passant par Lidia BredaPatrick Declerck ou Anne Goscinny. Sa vocation : « Récompenser un ouvrage littéraire dont la tension stylistique ou romanesque sera remarquable de la première à la dernière page. » Sont en compétition tous les romans parus en langue française depuis août. Or, pour choisir le ou la lauréat(e), l’éditrice Claire Debru, cheville ouvrière de cette manifestation, a décidé de faire lire au jury, dans un premier temps… la seule page 112 de chaque ouvrage.

Claire Debru a pu constater qu’écrivains et éditeurs avaient tendance à soignerl’ouverture des romans, car l’incipit donne le ton. La fin, elle aussi, est très souvent léchée. Pour le reste du texte, en revanche, il arrive que les auteurs aient tendance à se relâcher. La page 112 apparaît alors comme un bon juge de paix. Bien sûr, cela laisse une part d’arbitraire. Sont exclus d’emblée les romans qui font moins de 112 pages et ceux où la page 112 correspond à une page blanche. Mais Claire Debru rappelle que « la vie littéraire est injuste ». D’ailleurs, lorsqu’elle a demandé aux attachés de presse de lui transmettre la page 112, certains ont usé de subterfuges, envoyant la page 110 ou 113, au motif que la 112 n’était pas bonne !

Cette page a été choisie en référence à Hannah et ses sœurs de Woody Allen, décrété parrain du nouveau prix. Dans le film, Elliot (Michael Caine), tombé follement amoureux de sa belle-sœur, lui dit : « N’oublie pas le poème, page 112 ! »Et ça marche. « Une fois que les jurés auront reconnu l’intérêt d’une page 112, précise Claire Debruces derniers s’engagent à lire le titre en entier, avant d’attribuer le prix. » D’ici au 12 décembre, quatre délibérations se tiendront, avec de belles batailles en perspective. Mais comme Pascal Quignard l’écrit page 112, dans Les Désarçonnés (Grasset, septembre 2012), « comploter, c’est avoir peur, c’est adorer avoir peur, c’est guetter partout ».

Alain Beuve-Méry – Le Monde

 

 

12/12/2012 à 12 h…

Comme j’adore ce genre de défi idiot, j’ai tenté d’écrire un message à l’heure dite, en fait je n’y suis pas arrivée il était 12h59 et quelques secondes ! lol ! quoique je vois qu’il est inscrit sur le message, « dernière modification par athisha, le 12 décembre à 12:00 ! j’aurais aimé faire mieux, c’est à dire écrire ce message à 12h12, mais je devais m’absenter et j’étais déjà en retard comme d’habitude !


Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 3 visiteurs en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

décembre 2012
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur