• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 5 mai 2012

Archives pour 5 mai, 2012

Clarice Lispector – La passion selon GH – Extraits

Je vais devoir, le temps d’écrire et de parler, faire semblant que quelqu’un me tient la main. Au moins pour commencer, seulement pour commencer. Dés que je pourrai libérer cette main, j’irai seule. Pour l’instant, j’ai besoin de m’accrocher à cette main, et peu importe si je ne parviens pas à inventer ton visage, ni tes yeux, ni ta bouche. Bien que tronquée, cette main ne m’effraie pas. C’est l’amour qui me l’a fait inventer et si je ne peux pas rattacher cette main à un corps, c’est uniquement parce que je ne suis pas capable d’aimer suffisamment. Je ne suis pas en mesure d’imaginer une personne entière parce que je ne suis pas une personne entière. Et comment imaginer un visage quand je ne sais pas de quelle expression de visage j’ai besoin ? Dès que je pourrai libérer ta main si chaude, j’irai seule et dans l’horreur. J’assumerai l’horreur jusqu’à ce que s’accomplisse la métamorphose et que l’horreur devienne lumière. Pas la lumière qui naît du désir de la beauté et de l’ordre moral tels que je les voulais autrefois, sans en être consciente, mais la lumière naturelle de ce qui existe, et c’est cette lumière naturelle qui me terrorise. Encore que je sache bien que l’horreur, l’horreur c’est moi en face des choses. [...] Puisqu’il me faut absolument sauver le jour de demain, puisqu’il me faut absolument, dans la mesure où je ne veux pas supporter ce chaos, avoir une forme, puisqu’il me faudra fatalement répartir cette viande monstrueuse et sans fin, et la couper en morceaux qui soient proportionnés à la capacité d’absorption de ma bouche et à la capacité de vision de mes yeux, puisque fatalement je finirai par succomber à ce besoin d’une forme qui est liée à ma terreur de n’avoir pas de limites – qu’au moins j’aie le courage de laisser cette forme  se former toute seule ainsi qu’une croûte durcit d’elle-même et que la nébuleuse du feu en se refroidissant devient terre. Qu’au moins j’aie l’immense courage de résister à la tentation d’inventer une forme.

Bonobo – EyesDown

Image de prévisualisation YouTube

Kate Bush, petite apparition le 3/05/2012 à l’occasion d’une récompense !

Image de prévisualisation YouTube

Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

mai 2012
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur