• Accueil
  • > Archives pour juillet 2011

Archives pour juillet 2011



Le renard noir…

Croyez-vous au renard noir qui passe vers 20h un soir d’été dans le champ en face de notre maison ?

Un renard roux, voir marron, c’est banal me direz-vous, certes, nous en avons un qui vient régulièrement s’abreuver dans la marre, mais un renard noir comme un chat noir ou écaille peut l’être, cela existe t-il ?

C’est le mirage d’un soir d’été peut-être, ou bien une martre ou encore une fouine, va savoir, car je n’en ai jamais vu, pourtant la polémique reste entière, nous avons bien vu quelque chose qui ressemblait à un « petit » renard noir, mais qui n’est pas un chat, ni un furet,  traverser le champ de droite à gauche en bonds impressionnants pendant l’heure du dîner c’est à dire vers 20h/20h30, et suffisamment près pour nous laisser le temps de l’observation, pattes assez hautes, fines, museau pointu fin, oreilles pointues, longue queue touffue comme celle d’un renard effectivement mais d’une couleur noire, avec un comportement étrange fait de grands sauts en bonds assez hauts sur une ligne droite qui n’est pas le comportement habituel d’un chat qui court pour s’enfuir, tout du moins sur une si longue distance ! 

Lectures d’été…

Joyce Carol Oates sera le fil conducteur de cet été, après Blonde  que j’ai vraiment beaucoup aimé, je me suis lancée à la découverte de cet auteur prolifique. J’ai continué par Délicieuses pourritures, livre court agréable à lire qui m’a fait penser au film Le Chevalier des sables avec Elisabeth Taylor, non pas pour l’histoire mais pour la ressemblance du personnage qu’incarne Liz Taylor avec l’un des personnage du livre et une certaine ambiance similaire, pour moi. Les romans de  Joyce Carol Oates sont parfaits pour l’été en ce qui me concerne, j’ai donc déjà acheté, Les femelles et Au Commencement était la vie.

J’ai ajouté à mes achats un roman de Nancy Huston, Cantique des plaines et un roman de Jim Harrison, La femme aux lucioles.

 Nancy Huston dont je garde un excellent souvenir de lecture et Jim Harrison que je ne connais pas du tout.

Lectures d'été... dans Littérature joycec10 Joyce Carol Oates

nancy_10 dans Littérature Nancy Huston

jim+harrison Jim Harrison

12

Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

juillet 2011
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur