Le temps d’un soupir – Extraits – Anne Philipe

Nous pouvions ne parler de rien comme nous aurions pu parler de tout. Le silence et le bavardage sont délicieux quand nous les pratiquons comme le luxe suprême de l’amour ou de l’amitié et qu’ils ne camouflent pas un malaise ou une divergence irrémédiable, mais résulte d’un accord si profond que deux êtres physiquement dissemblables atteignent une ressemblance plus frappante que celle des traits.

4 commentaires à “Le temps d’un soupir – Extraits – Anne Philipe”


  1. 0 dufaza 16 déc 2009 à 19:06

    Evidemment…..ICI, aucun commentaire..Cela ne m’étonne pas..Ce Monde où nous vivons est devenu fou.
    Plus rien de ce qui avait de la valeur n’a d’importance aujourd’hui.
    Jour après jour, on constate la décadence dans ce qui nous entoure.
    J’étais hier à AVIGNON pour une promenade en ces drôles de temps près de noël et sur la place du palais des papes, au détour d’un chemein, j’ai vu, grandeur nature, la photo de votre Mari Madame PHILIPE.
    Un coup de poing en pleine tête et j’ai eu un mal foudroyant l’espace d’un instant et j’ai pensé à Vous et à Lui, comme si je vous avez toujours connus et j’ai ressenti le chagrin absolu…Qu’est ce à dire ? Je n’y comprends rien. Besoin de spiritualité ? Douleur humaine venant de la nuit des temps ?
    Et, en même temps, une vue immense d’éternité ou tout est possible.
    Une fulgurance comme une communion hors du temps..Je n’y comprends vraiment rien.
    S’il existe quelque chose au-dessus de tout ce que l’on ne comprend pas, j’espère que cela viendra tous nous délivrer enfin.
    Avec tout mon profond respect je vous dis, bonsoir Madame.

    Répondre

  2. 1 hyeronimus 17 déc 2009 à 12:31

    oh ça va Mme Dufaza, on se passera de votre préciosité.nous n’avons pas besoin de reflexion indélicate pour nous rappeler au bon souvenir de l’immense talent de Gérard Phillipe. il y a vraiment des gens à qui il faut apprendre la politesse !! :-/

    Dernière publication sur L'art n'est pas un mensonge : David Bowie - The Next Day

    Répondre

  3. 2 tama 11 juil 2010 à 14:03

    je voulais juste dire merci a cet auteur innoubliabe ; j’ai decouvert ce livre quand j’avais 13 ans et ses mots mon touchés comme jamais j’en ai 24 aujourd’hui et j’y suis toujour autant attachée je le relis souvant il m’apaise j’aime sa façon de décrire des silences si parlant , un amour aussi rare aujourd’hui plus que jamais mais a chaque fois que je tourne les pages de ce livre l’espoir me revient .

    Répondre

  4. 3 athisha 12 juil 2010 à 18:47

    L’espoir ou le désespoir, car comment survivre à cet amour quand l’être que l’on aimait disparait ? parfois peut-être j’arrive à penser qu’il ne vaudrait mieux pas avoir vécu un tel amour, une telle passion…

    Répondre

Laisser un commentaire


Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

décembre 2009
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur