Archives pour août 2008

Merveilleuse Hélène Grimaud

« C’est la musique qui m’a sauvée, dit-elle avec une ombre de gaieté. Je n’étais même pas douée. Mais j’avais pour la première fois une sensation de délivrance, d’évasion. Peu m’importait au fond qu’il s’agisse du piano ? j’étais plutôt attirée par le violoncelle ? mais ma seule angoisse était que ce tourbillon nouveau s’arrête un jour… »

Poursuivre la lecture ‘Merveilleuse Hélène Grimaud’

Fernand Khnopff – Peintre

   Fernand Khnopff - Peintre dans Peinture khnopff-studio Figure de proue du symbolisme européen, Fernand Khnopff était peintre, pastelliste, sculpteur, poète et photographe. les Musées Royaux des Beaux-Arts ont proposés toutes les facettes de sa production, aux côtés d’œuvres de Klimt et de Burne-Jones. Une occasion de suivre ce démiurge dans un Bruxelles qui vers 1900 brillait de tous ses fastes et qu’il a incontestablement marqué de sa personnalité mystérieuse.

Poursuivre la lecture ‘Fernand Khnopff – Peintre’

Ballade avec les mots écrits sur des cahiers…

Elle était nue devant le miroir de sa chambre, ils préparaient la fête, c’était noël et elle ne l’avait pas oublié… tu venais toujours aux fêtes qu’ils donnaient, elle ne l’avait pas oublié même si elle ne savait plus si quelqu’un t’avait invité… elle imaginait qu’il fut impossible que tu ne viennes pas… que tu avais attendu tous ces mois pour revenir ce soir  là… et cela même si c’était la maison du chat et que tous portaient des maquillages violents, colorés que leurs corps martelaient le sol de leurs pieds comme sur les sentiers d’une guerre contre les ombres de la nuit… toutes ses choses que tu ne comprenais pas, quand elle avait les cheveux oranges et que tu trouvais cela vulgaire, quand elle se maquillait trop et que tu trouvais cela vulgaire…

Etait-elle cette petite fille frêle dans le miroir ? Cette improbable femme… ce corps maigre que tu imaginais caressé par d’autres mains qui dansaient sur elle, ce corps qu’elle ne voyait plus dans le miroir… ce qu’elle voyait était ailleurs quand les apparitions et les fantômes sont plus vrais que vrais et que l’on doute de la réalité du réel. Elle était nue devant le miroir et elle doutait de plus en plus de son existence… elle oscillait et vacillait entre le désir et le non désir d’exister…

Ballade avec les mots écrits sur des cahiers... dans Balade avec les mots écrits sur des cahiers... 4

L’inconnu sur la terre – JMC Le Clézio

« la plus belle des lumières », « la lumière de la paix » :
« On n’entend pas son bruit. C’est à l’intérieur des oreilles qu’elle murmure son chant, c’est à l’intérieur du ventre qu’elle fait tourner sa ronde. Lumière de la paix, et il n’y aura jamais d’autre paix, jamais de bonheur plus grand dans le monde. Les guerres, les crimes, les mensonges, la faim, la soif, la souffrance, tout cela s’efface quand cette lumière emplit l’espace. C’est elle que les hommes veulent voir. »

L'inconnu sur la terre - JMC Le Clézio dans Littérature jmg_le_clezio01

Les corbeaux – Arthur Rimbaud

Seigneur, quand froide est la prairie,
Quand dans les hameaux abattus,
Les longs angélus se sont tus…
Sur la nature défleurie
Faites s’abattre des grands cieux
Les chers corbeaux délicieux.

Armée étrange aux cris sévères,
Les vents froids attaquent vos nids !
Vous, le long des fleuves jaunis,
Sur les routes aux vieux calvaires,
Sur les fossés et sur les trous,
Dispersez-vous, ralliez-vous !

Par milliers, sur les champs de France,
Où dorment les morts d’avant-hier,
Tournoyez, n’est-ce pas, l’hiver,
Pour que chaque passant repense !
Sois donc le crieur du devoir,
0 notre funèbre oiseau noir !

Mais, saints du ciel, en haut du chêne,
Mât perdu dans le soir charmé,
Laissez les fauvettes de mai
Pour ceux qu’au fond du bois enchaîne,
Dans l’herbe d’où l’on ne peut fuir,
La défaite sans avenir.

Photos – Maton

Photos - Maton  dans Le jardin des souvenirs image1jpgpastx3image1jpgpassevd5 dans Le jardin des souvenirs

Kate Bush – Nationwide special bit 2

Image de prévisualisation YouTube

Kate Bush – Wuthering Heights

Image de prévisualisation YouTube

«En fait, dans l’art, il ne faut jamais expliquer d’où les choses viennent. Est-ce parce qu’un homme a vu des pommes sur une table de cuisine à travers une fenêtre cassée qu’il est devenu Cézanne?» Richard Avedon – Photographe

12345...7

Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

août 2008
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur