Archives pour mai 2008



Ecris moi – François Hadji Lazaro

Ecris moi
Seul devant la gare Saint Lazare, au comptoir, pilier de bar,
Au hasard d’un Ricard, d’un coup de pinard
Ivre, dans les rues, sans issues, mal fichu, comme un ange déchu, redescendu
Du dessus, du dessus des nues
Ecris moi, écris moi des lettres, écris moi, écris moi encore
Un pas devant l’autre, devant les autres, qui ne sont autres que vous autres

Tristes apôtres d’une vie autre que la votre
Les pas m’emmènent, m’entraînent, le long de la Seine, calme et sereine,
Devant la grande scène obscène de cette vie malsaine
Ecris moi, écris moi des lettres, écris moi, écris moi encore
Le long des maisons, du sommeil profond, les gens font un silence de plomb

Qui résonne, ding-dong, comme le son, du canon
Non, pas dormir, pas se sentir, s’engourdir, pour fuir le pire
Pas s’endormir, tu vas m’écrire, je vais te lire
Ecris moi, écris moi des lettres, écris moi, écris moi encore

Heavenly Creatures – de Peter Jackson

Heavenly Creatures - de Peter Jackson dans Cinéma B000065KFV.01.LZZZZZZZ

Poursuivre la lecture ‘Heavenly Creatures – de Peter Jackson’

Floria Sigismondi – Photographe

Floria Sigismondi - Photographe dans Photographes floria-sigismondi13cover_story-1 dans Photographes

Edward Gorey

Edward Gorey  dans Portraits gorey

Edward Gorey – Illustrateur

Edward Saint John Gorey, né à Chicago en 1925 et décédé à Cap Cod en 2000 est un illustrateur américain.

Poursuivre la lecture ‘Edward Gorey – Illustrateur’

« Il n’existe que des contes de fées sanglants. Tout conte de fées est issu des profondeurs du sang et de la peur. » Kafka

Sombre printemps – Unica Zürn – Extrait

Sombre printemps - Unica Zürn - Extrait dans Littérature s_b82101c7c8416be11ef9a692527a522e

« Dans la journée, il lui faut aller à l’école. Il y a un professeur qu’elle aime et qui la préfère aux autres filles parce que c’est elle qui fait les meilleurs rédactions.  Cela rend les autres jalouses.

Il lit aux élèves d’une voix harmonieuse des poèmes lyriques ou dramatiques. Le bruit court qu’il a été comédien avant d’être professeur. Il porte une crinière blonde, déjà grisonnante, il a un nez aquilin et des yeux de chat, verts et lumineux. Il s’habille avec élégance et il a une façon particulière de traîner sur les mots et de rouler les r. Cela lui donne un genre étranger et tout ce qui est étranger enthousiasme les petites filles. Elle est amoureuse de lui comme beaucoup de ses compagnes de classe. Il la surprend parfois posant sur lui un regard de tendresse non dissimulée. Il est marié. Sa femme est une de ses anciennes élèves. A midi, elle vient le chercher à l »école. Après quelques temps son ventre grossit et avance d’une manière effrayante. Les filles savent qu’elle attend un enfant et ne peuvent détourner leur regard du pantalon du professeur. Elles sont fascinées par ce fait que leur maître bien-aimé, qui comptait jusqu’alors parmi les êtres élus et irréels, se soit approché de sa femme pour lui faire un enfant, pas autrement que leur propre père. Elles lui en veulent. Il dégringole brutalement du piédestal où elles l’avaient élevé comme un dieu et devient un personnage banal… »

 

City of Ladies – Paris Motel

http://www.dailymotion.com/video/x5j5g0

Dans la chambre…

Dans la chambre... dans Message du jour Araki

Si les autres m’abandonnent je finirais par m’oublier moi-même dans un coin de la chambre mais l’inverse est tout aussi vrai ! 

12345...10

Tout oublier. Ouvrir la fenêtre. Vider la chambre. Elle est traversée par le vent. On ne voit que le vide, on cherche dans tous les coins et l'on ne se trouve pas. F KafKa

Auteur:

athisha

Mon nouveau Forum

http://athisha.forumactif.net/
  • Album : Mapplethorpe - Photographe
    <b>robertmapplethorpe.jpg</b> <br />

J’adore !

J’adore !

«On n'est peut-être pas fait pour un seul moi.» «On n'est pas seul dans sa peau.» «La jeunesse, c'est quand on ne sait pas ce qui va arriver.» «Je cherche un être à envahir.» On veut trop être quelqu'un.» «Il cherche la jeunesse à mesure qu'il vieillit. Il l'espérait. Il l'attend encore. Mais il va bientôt mourir.» Henri Michaux

Les oiseaux noirs !

Les oiseaux noirs !

La Musique

La Musique

Les anges déchus

Les anges déchus

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Kate Bush

Kate Bush

Les chats

Les chats

mai 2008
L Ma Me J V S D
« mar   juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A cup of tea

A cup of tea

Lire et rêver !

Lire et rêver !

l’Art et le cinéma

l’Art et le cinéma

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


BAB BERRED |
dylan0000 |
Plug-in or not plug-in |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ché wam..
| Laurent Krauland
| Bloguetrotteur